Réseau des écoles françaises de la Zone Afrique centrale

Accueil / Ressources / Cycle 1 / Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions : L’oral / La langue orale travaillée dans les APC à l’école maternelle

La langue orale travaillée dans les APC à l’école maternelle

Repères pour évaluer les parcours des élèves

Les compétences orales des élèves de maternelle sont très diverses et les écarts
entre enfants importants. Certains élèves de petite section ne parlent pas en classe alors que d’autres savent déjà décrire ce qu’ils ont à observer, par exemple.

Les critères d’évaluation doivent donc être à la fois échelonnés sur la durée du cycle et suffisamment détaillés pour pouvoir permettre des observations régulières.

Les auteurs des ateliers APC présentés sur EDUSCOL ont utilisé une grille d’indicateurs de progrès comme aide à la l’accompagnement pédagogique. Initialement publiée dans l’ouvrage Comment enseigner l’oral à l’école primaire
Cette grille a été sensiblement modifiée en 2013 afin d’être opérationnelle pour aider à la construction des ateliers APC .
En termes de suivi de l’évolution des compétences langagières la période d’un semestre semble une bonne échelle :
on pourra donc procéder à deux temps d’observation par an.
Il s’agit (colonne 1) de partir de constats (ce que l’enfant fait ou ne
fait pas) et de poser (colonne 2) des indicateurs de progrès (en référence à ce qui est attendu en fin de cycle).
Les critères sont à la fois pragmatiques et linguistiques.
Ils sont répartis selon huit entrées :

  • La maîtrise du statut de locuteur
  • La prise en compte de l’interlocuteur
  • Les conditions de prise de parole
  • La posture dialogale
  • L’existence de coopérations entre élèves
  • La reconnaissance d’un oral scriptural (conduites discursives explicative, narrative, descriptive...)
  • La gestion linguistique de phénomènes de cohérence et de cohésion des
    conduites discursives produites.
  • La nature du lexique utilisé.

La grille d’indicateur des progrès en document joint :

PDF - 309.2 ko (PDF, 309.2 ko)